Rechercher

La delphinothérapie avec Olivia De Bergerac


C’est au début des années 90 qu’Olivia De Bergerac organise le premier programme de nage avec les dauphins à Port Stephens en Australie.

Depuis plus d'une vingtaine d'années, Olivia De Bergerac, auteure du livre « Le dauphin ce médecin de l'âme » consacre sa vie à l'étude des effets thérapeutiques des dauphins sur les êtres humains. Les études scientifiques, au cours des dernières décennies, ont établi sans l'ombre d'un doute que ces cétacés avaient des vertus hors du commun.


Leur sonar, doté d'un pouvoir thérapeutique sans précédent, favorise l'équilibre psychique chez l'homme et a des effets plus que positifs, autant chez les enfants que les adultes présentant des difficultés de toutes sortes. Avec l'utilisation de l'électroencéphalogramme, elle a obtenu des preuves tangibles quant aux changements flagrants des personnes qui nagent avec les dauphins. Elle est l'une des pionnières qui a élaboré une nouvelle psychologie basée sur le « modèle dauphin. »


La delphinothérapie : quand la vie fait un 360 degré!

C'est au début des années 90 qu'Olivia De Bergerac organise le premier programme de nage avec les dauphins à Port Stephens en Australie, nommé « Dolphin within ». Au menu : la mer, le bateau, les gens et l'ouverture à l'expérience! C'est à ce moment précis qu'elle a réalisé que son mandat de vie était de connecter les gens avec leur « dolphin within », que l'on pourrait définir comme « l'enfant intérieur » de tous et de chacun; une reconnexion avec son moi profond.


Ce jour-là, comme plusieurs jours de sa vie, les dauphins lui ont enseigné une chose importante : se libérer du désir. Chaque personne en contact avec les dauphins vit une expérience unique qui lui permet de cheminer sur la route de la conscience.


Lorsque nous sommes à proximité des dauphins (les dauphins en liberté et non en captivité), les fréquences du cerveau de l'être humain ralentissent et entre dans une méditation, un état que l'on appelle « Thêta ». Les jeunes enfants de moins de 6 ans sont pratiquement toujours dans un état « Thêta », ce pourquoi ils interagissent si bien avec les dauphins. Lorsque nous interagissons avec les dauphins, nous sommes amenés à retrouver cet enfant intérieur présent en nous, qui ne cherche qu'à prendre de l'expansion.


Cette expérience singulière transforme les gens en leur permettant de prendre conscience de leur plein potentiel.


La delphinothérapie dans les entreprises

Olivia De Bergerac organise des programmes sous plusieurs formes. Lorsqu'elle était dans la vingtaine, elle a commencé à aider les dirigeants et les ingénieurs à surpasser leurs peurs et à développer davantage de confiance en eux, en agissant comme un « life coach ». Avec le temps, elle a infiltré son concept de « dolphin within » dans son métier de consultante pour les entrepreneurs et les entreprises.

Détentrice d'un MBA et docteure en littérature et en psychologie, elle dirige son entreprise de conseil et stratégie en organisant des nages avec les dauphins et elle a créé, parallèlement à cela, une organisation à but non lucratif « La Société Dauphin ». Elle s'est aussi investie pour la protection de la faune océanique.

Après une nage avec les dauphins, la quasi-totalité des participants s'accordent pour dire la même chose : « il n'y a pas de mots à mettre sur ce qu'ils ont vécu ». Cette approche est de plus en plus fréquente sur le continent européen et dans le monde, mais dans les pays francophones, elle est moins répandue.


La naissance aquatique et la naissance avec les dauphins

Deux médecins ont été les précurseurs de la naissance aquatique : le Dr Michel Odent, auteur de publications scientifiques et de plusieurs ouvrages traduits en 22 langues, ainsi que le Dr Igor Charkovsky. Ce dernier croyait que la pression de la gravité terrestre avait beaucoup plus de répercussions sur le cerveau humain que nous laissait entendre le commun des mortels.


Monsieur Charkovsky organisait donc des camps de naissance dans la Mer Noire, dans des lieux très calmes où les lagunes étaient peu profondes et où l'eau était saine et propre. Les dauphins venaient les rejoindre dans ces endroits, tout cela, dans l'objectif de trouver des moyens pour éliminer les complications lors de l'accouchement.


Des études récentes sur le sujet de la psychologie prénatale « montrent sans aucun doute la corrélation directe entre les caractéristiques de la façon dont nous sommes nés et les habitudes de notre vie et nos personnalités. »


« La quasi-totalité d'entre nous, environ 98% est passée par le choc initial d'un traumatisme de la naissance sévère qui marque l'entrée de l'existence sur la Terre. Ce traumatisme nous dépouille de notre pouvoir et efface les mémoires de notre libre arbitre et notre raison d'être ici. »


L'accouchement dans l'eau présenterait donc des bienfaits incroyables, non seulement pour la mère, mais aussi pour le bébé. L'eau, le monde marin, les dauphins contiennent de nombreux trésors qui pourraient aider l'humanité à grandir en conscience.


Les exemples de guérison relatés dans le livre « Le dauphin, ce médecin de l'âme »

Tout au long du livre, on peut lire le témoignage de guérison de certaines personnes ayant expérimenté le « dolphin within ». Notons, entre autres, la libération de la peur de la mer, la culpabilité, la toxicomanie, la dépression, la libération de traumatismes enfouis, les problèmes d'alimentation, la libération du doute, la guérison de l'arthrite, le dévoilement de son plein potentiel, un divorce dans l'harmonie, la liberté de changer sa vie, pour ne nommer que ceux-là.


La déclaration des droits pour les cétacés

Suite à la conférence du 22 mai 2010 à l'Université d'Helsinki, une déclaration des droits pour les cétacés a été écrite par des experts internationaux. Depuis lors, cette déclaration trace le chemin.

Des environnementalistes et philosophes ont conclu que « tout cétacé, en tant que personne, a droit à la vie, à la liberté et au bien-être ».


En effet, beaucoup de dauphins sont encore en captivité, nous n'avons qu'à penser au Marineland ou aux attractions touristiques qui organisent des spectacles pour en mettre plein la vue aux spectateurs. J'y suis moi-même déjà allée et je le regrette amèrement aujourd'hui.


Nous ne sommes pas conscients à quel point cette captivité les prive, et nous prive aussi de leur compagnie en toute liberté, de leur sagesse et de la conscience qu'ils peuvent nous apporter.


Merci à Olivia De Bergerac pour son merveilleux travail qui permet de relier les cétacés et les êtres humains pour que nous vivions tous en harmonie.


Cette chronique était la dernière chronique de la série « Guérir un peu plus loin », qui dure depuis maintenant plus de deux ans. Ces chroniques prendront une nouvelle forme dans les années à venir. Je vous souhaite à tous et à toutes, ainsi qu'à moi-même, un très bel été et un bonheur durable.


« Notre peuple croit que le jour où nous commençons à communiquer avec les dauphins et les baleines, des grandes portes de la connaissance et de la sagesse seront ouvertes pour nous parce que ces animaux marins sont dépositaires de savoirs dont nous, êtres humains, n'avons pas osé rêver. »


Credo Mutwa

2 vues
  • Geneviève Kiliko Facebook
  • Geneviève Kiliko Instagram
  • Geneviève Kiliko Youtube
  • Geneviève Kiliko Zazzle

© 2019 Geneviève Kiliko. Tous droits réservés. Réalisation de Corinne Bourgeois.